Une peinture Photovoltaïque signée AVE

mardi 2 mai 2017

AVE travaille sur un projet, réalisable grâce au à son brevet sur le greffage moléculaire, Une peinture Photovoltaïque :

 

Un projet de bateau 0 énergie Fossile existe et avant de vous parler du complément qui rendrait ce projet encore plus performant en développant le prototype 2.0 avec les polymères révolutionnaires conçus par AVE, il est utile de détailler le premier catamaran qui va bientôt partir pour un tour du monde « Zéro énergie fossile » : le projet « Energy Observer ».

Le vendredi 14 avril 2017 a été mis à l'eau à Saint-Malo le 1er navire n’utilisant aucune énergie embarquée. Le vent, le soleil et l’eau de mer seront les outils énergétiques nécessaires pour produire l'hydrogène utile à sa propulsion.

Cette fameuse propulsion elle-même n’a rien de bien nouveau, nous avons à faire à des pods électrique. Là où l’on touche à une technologie dont la mise en œuvre est plus récente sans être révolutionnaire, c’est la production de l’énergie nécessaire au fonctionnement de ces moteurs électriques avec l'utilisation de piles à combustible.

 Jusqu'à maintenant, il fallait embarquer l'hydrogène avant de quitter le quai, celui-ci étant produit à terre. L'Energy Observer marque une nouvelle étape en permettant désormais de produire son propre carburant par électrolyse de l'eau de mer.

Stocker l'énergie

Recouvert de panneaux solaires et d'éoliennes à axe vertical, l'Energy Observer dispose de plusieurs moyens de production d'énergie écologique mais au défaut récurent d’une production intermittente liée à l'ensoleillement et au vent. C’est donc le dispositif d'électrolyse qui permettra de stocker sous forme d'hydrogène le carburant que dame nature se refusera peut-être à leur fournir.

Cette alternative est nettement plus intéressante que les batteries conventionnelles ou un carburant fossile grâce à son rapport poids / puissance.

Energétiquement parlant, 60 kg d'hydrogène produite sur « Energy Observer » est équivalente à 240 L de carburant fossile. On ne donnera pas le rapport d’un stockage par batterie qui est totalement déraisonnable.

 

Au-delà de la pile à hydrogène, le catamaran est recouvert de 120 m² de panneaux solaires de deux éoliennes verticales qui ont été optimisées pour produire de l'énergie ainsi qu’une aile de kite intelligente, développée avec la société Beyond The Sea d'Yves Parlier, qui permettra d'offrir une assistance vélique à la propulsion.

 

Les moteurs électriques de propulsion sont réversibles, afin de pouvoir produire de l'électricité.


Ce panaché énergétique est une option parfaitement adaptée au transport maritime. Cependant  seul le stockage hydrogène participe à l’amélioration du poids transporté. Chaque kilo supplémentaire à transporter est un surcroit d’énergie à produire, et chaque kw supplémentaire à produire est un surpoids à compenser, le tout devenant une boucle infernale qui se traduit par des $ supplémentaires à trouver pour réussir le meilleur équilibre.

 

Construit au Canada en 1983 pour la compétition vélique par l’architecte naval Nigel Irens et le skipper Mike Birch, « Energy Observer » mesure aujourd’hui 30,5 mètres de long pour 12,80 mètres de large.

 

Une nouvelle version, construite avec le « Xylium » d’AVE lui permettrait d’économiser l’énergie nécessaire pour propulser les quelques 3,9 tonnes supplémentaire que sa construction actuelle l’oblige à transporter.

AVE mettra bientôt sur le marcher un vernis cinq couches créer grâce à la mise au point d’une chimère moléculaire redox  appelée « solox », ayant, environ 20 cycles d’induction par seconde en exposition directe au soleil (0,7KW/m2).

Ce vernis photovoltaïque économiserait l’énergie nécessaire à transporter les 120 m2 de panneaux solaire soit environ 1, 5 tonnes supplémentaires.

Sur ces deux postes seulement on se rend compte qu’il existe une économie substantielle en poids à faire. Ce gain de poids se traduit par des moyens de propulsions pouvant être réduits, donc moins lourd et moins énergivore (encore du poids en moins) etc…

 

Voilà comment AVE peut, aujourd’hui, améliorer ce superbe projet.

 

 

 

 

Photos : http://www.energy-observer.org/#projet

 

 

 

 

 

 



Dernières infos

  • DÉFI RELEVÉ ! Merci à tous

    lundi 25 septembre 2017
      Défi relevé, nos membres ont fait basculer le suspense dans le sens de la réussite 132% du montant attendu a été atteint. Merci à tous. Cette première levée de fond avait deux fonctions essentielles, la [… Lire la suite]
  • Une fierté sans bornes !

    mercredi 13 septembre 2017
    Les grandes inventions ont toujours eu un parcours chaotique, d’abord en contestation de leur pertinence (souvenir : « Et pourtant elle tourne ! »). Ensuite les propriétaires de [… Lire la suite]
  • IRMA, JOSE les révélareurs

    mardi 12 septembre 2017
    Je suis sidéré par le décalage incroyable des informations « rapportées » ou tout du moins  diffusées par les grands médias et les témoignages des acteurs, bien malgré eux, du drame initié par le [… Lire la suite]
  • IRMA, l'horreur, le deuil et déjà la reconstruction.

    jeudi 7 septembre 2017
    IRMA, quel joli prénom pour désigner un monstre sorti tout droit de l’enfer des météorologues. Aujourd’hui on connait déjà la première dizaine de vies fauchées sur ces petits confettis caribéens que sont [… Lire la suite]
  • Le secret de la longueur de flottaison variable 2° PARTIES!!

    mercredi 6 septembre 2017
    Le vortex (fig1)   « Un bateau ça ressemble à un bateau » !!! Nous avons vu dans la 1° partie qu’il n’en est rien.  Avec notre idée saugrenue [… Lire la suite]

Voir toutes les infos


Adhésion

Participez à l'aventure en adhérant à l'association pour 5€/mois et bénéficiez d'avantages exclusifs !
En savoir plus…

Vous pouvez également

créer un compte gratuit

Membres

Total : 1864