Notre tour du monde 4

mercredi 27 mars 2013 15:11

A propos de l'auteur

amaryllis

Envoyer un message Retour à sa page Sailbook

APRES QUELQUES JOURS NOUS METTONS LE CAP SUR   BANDA

Le vent ne nous lâche pas les traversées sont un peu dure…

Enfin Banda.

Là nous avons de la chance, nous trouvons un endroit où attacher nos bateaux face à la terre, sur ancre bien

Sur et sans passage direct pour sortir, mais quel bonheur,  nous avons l’impression d’être au port !

Séjour tranquille avec nos amis, puisque nous naviguons avec 4 autres bateaux dont un catamaran.

Des gens avec qui nous avons bien sympathisé et avec qui nous passons de très bons moments.

Le passage à terre est quelque fois « périlleux » surtout lorsque nous rentrons du restaurant le soir à marée basse.

L’échelle est courte et pour atteindre l’annexe, il faut un courageux qui saute et qui trouve un endroit plus facile

Pour nous récupérer…

JM en a fait l’expérience, il s’est râpé partout sur les coraux !

 

Durant ce séjour nous en profitons pour faires quelques courses de frais au marché, aller sur internet qui n’a jamais

Marché… et balader dans l’ile. Banda était une des iles grand producteur de noix muscade.

Mais nous, notre plus grosse activité ici, c’est apéritifs et restaurants tous les jours….

En plus, nous avons très bien mangé. Indonésien bien sur.

Le quai de débarquement

 

 

Une des rares personnes âgées. Nous ne voyons que des jeunes ?? Les vieux doivent rester à l’ombre à l’intérieur !!

 

 

Rencontre avec les gens du village.

Les enfants toujours contents de nous rencontrer.

 

 

 

 

Départ le 6 aout pour les Iles WAKATOBI qui font parti des SULAWEZI

Apres 2 nuits arrivées sur Whangiwhangi

Nous restons quelques jours, mais nous avons hâte de partir pour des iles plus sauvages. Ici c’est la ville avec sa misère,

Ses marchés et bien sur la possibilité de se ravitailler.

Là aussi ils font tout pour nous retenir. Nous attendons le fuel depuis plusieurs jours, il n’arrive toujours pas…

Ils ne comprennent pas que nous partions au bout de 6 jours, mais nous savons qu’il y a plus loin des spots de plongée

et de plus la route est encore longue pour arriver sur Bali.

En  attendant   nous louons des motos. Là encore patience…après avoir tout réservé la veille, nous avons attendu de 8h 30

le matin à 10h 30 pour enfin trouver une moto à peut prêt en état….

Evidement aucune formalité, tu prends la moto et ok à  ce soir…

Durant cette journée nous avons découvert un ressort (vide) nous étions les seuls clients ce midi. Là il y avait un club de

Plongée, nous avons donc convenu une sortie 2 jours après.

Cette première plongée  depuis 6 ans m’a donné envie de recommencer.

 

Le fuel arrive enfin, et là la surprise c’est qu’il est offert…..

Le gouvernement est tellement content d’avoir des bateaux dans des coins si peu fréquentés, qu’ils se mettent en quatre

Partout  pour nous aider et nous être agréable. Encore une fois nous retrouvons un accueil exceptionnel.

Le 13 Aout nous partons pour  Hoga ,  Une seule journée nous sépare de Whangiwhangi.

 

Là nous avons le coup de foudre. Il y a possibilité de plonger, un espace à l’eau turquoise et fond de sable ou l’on

S’est baigné« enfin » et 2 villages Bajo (sur l’eau, sur pilotis) à visiter.

Le club de plongée est à l’indonésienne… Le matin vers 9h nous réservons pour 11h et en arrivant, ils sont assis tranquille

Dans leur baraque en bois et ne se dérangent surtout pas pour nous….Nous les regardons et la réponse est »NO BOAT » bravo !

Nous sommes tous habillés en combinaisons néoprènes à crever de chaleur, alors nous décidons d’aller plonger avec les annexes…

Ici no stress !!

On fini par s’habituer.

Mais le meilleur souvenir du coin restera le village. J’ai bien sur fait la distribution de vêtements d’enfants achetés en

Australie pour l’occasion, de bonbons et j’en profite aussi pour vider les placards du bateau, ils sont tellement pauvres

Dans ces coins que tout les intéresses.

Les enfants ne nous lâchent pas, ils veulent toujours rester près de nous et nous tiennent la main.

Cette matinée nous a tous émus. C’était vraiment super.

Village BAJO, très typique des Sulawesi

Jean-Marc joue avec les enfants très demandeurs

 

Accès au village pas très facile

2 jours plus tard, nous avons visité un autre village au bord de l’eau, encore plus pauvre. Heureusement nous avions prévu

De vieux vêtements, qu’ils s’arrachaient les uns les autres. Pour nous remercier, ils nous ont coupé des cocos que nous avons

Dégustés sur place.  Très bon séjour à HOGA, et beaucoup de souvenirs.

 

Nous sommes le 20 AOUT,  au large en direction de l’ile de Flores que nous atteindrons demain dans la journée.

Le 21 visites d’un volcan.

Volcan au 3  lacs de couleurs différentes

 

Au mouillage à Flores 

 

Toujours sur l’ile de FLORES

Le 24 Aout  nous prenons la direction de Rium et entre temps, nous découvrons un village qui ne figure pas sur les cartes ni les guides tant il est isolé.

 

Avec nos amis « biche du vent » surnommés « ma biche » et Patrick du bateau « Sarama » nous décidons de faire escale.

 Quelle expédition que d’atteindre la plage du village, les pieds dans la vase jusqu’aux genoux à la tombé de la nuit….

 Notre amis ma biche ! (Patrice) s’est porté volontaire pour tirer l’annexe et à bien fait rire les enfants qui à notre approche 

 Se jettent à l’eau pour nous aider.

 Nous sommes la plupart du temps sur des iles volcaniques au sable gris et au fonds vaseux. A marée basse il faut certaines

 Fois marcher longtemps dans l’eau pour débarquer.

 Il est trop tard ( la nuit est tombée) et pour bien profiter de ce village à l’accueil très chaleureux, nous promettons des bonbons aux enfants et reviendrons le lendemain matin.

 

 Notre amie Danièle avait imprimé des photos prises la veille et nous cherchons les familles afin de les leur donner.

 En Indonésie, les gens sont fous des photos, ils adorent ça. Le grand jeu est des les photographier et leur montrer

 Sur nos appareils….C’est un luxe qu’ils ne peuvent s’offrir.

 

Nous avons lié un lien fort sympathique avec les habitants du village, qui pour nous remercier de notre visite et de nos cadeaux

(Vêtements, crayons, cahier pour l’école etc.), passent la matinée à nous faire visiter leur outils de travail « les marées Salan ».

 

Patrice et Danièle « biche du vent

 

Quelle joie que ce vieux tee shirt offert

 

Le village

 

Les habitants lavent le linge dans la rivière

 

 

Le 26 Aout, petite escale dans la ville de Rium à le recherche du marché. Ici nous passerons une soirée sympathique offerte

Par le village.

Le 27 mouillage dans une baie , près du cap kurubaja, puis le 28 dans les Iles Sabati. Pour terminer à l’ouest de flores dans

La ville De Labuan Bajo, la plus sale rencontrée jusqu'à présent…

 




Adhésion

Participez à l'aventure en adhérant à l'association pour 5€/mois et bénéficiez d'avantages exclusifs !
En savoir plus…

Vous pouvez également

créer un compte gratuit

Membres

Total : 1853