2° tour piège traditionnel ouvert

lundi 24 avril 2017 14:42

A propos de l'auteur

Philippe

Envoyer un message Retour à sa page Sailbook

Nous savons tous que Macron est le faux nez d'un stratège hors pair de la politique politicienne qu'est notre futur ex président, François Hollande, mais si nous  creusons un peu pour anticiper le futur aux leçons de notre histoire, ceci n'est que le danger minimum. Comme Hollande faisant pire que Sarko nous devrions avoir droit à deux scénarios cataclysmique...

Macron c’est Pétain couché devant l’ennemie, c’est Laval autorisant l’occupation du pays?

Le peuple (ou devrais-je dire les moutons et les ultra-riches) votant Macron au deuxième tour, sans l’avoir fait au premier, c’est la bêtise rassemblée au pied de l’avion applaudissant le retour de Munich.

-        Avec Macron président, les horreurs de l’occupation d’une France coupée en deux, celle de la collaboration (qui finiront résistant de la 25° heure) d’un côté et la résistance que les premiers appelleront « terroristes » de l’autre, est le scénario le moins probable mais le plus doux car il appelle une fin heureuse.

-        Avec Macron président le résultat risque beaucoup plus d’être le plan B, la police de la pensée protégeant un gouvernement appliquant immédiatement (par décret) la loi «  El Komry 2 » CAD la 1 multipliée par 10, les ouvriers, les employés, les fonctionnaires, les petits patrons tous dans la rue et ne voulant plus la quitter. Les « antifas » seront lâchés contre eux pour suppléer la police nationale pas assez motivée pour tirer sur la foule. Cette rentrée sociale ou le printemps 2018 feront alors ressembler « mai 68 » à un gouter d’anniversaire. Après ? Malheureusement de Gaule n’est pas au pouvoir, la « chianlie » ne pourra pas s’arrêter et c’est certainement sous la botte d’une armée ennemie, peut-être l’OTAN, l’Allemagne ou l’ONU que la France, réduite à une oligarchie sans patrie et à des cohortes de laissés pour compte, tirera sa révérence…

 

MLP Présidente, c’est une France sans parlement et donc sans gouvernement stable qui se réveillera au 3° tour de cette présidentielle.

-        MLP Présidente, dans l’impossibilité de gouverner normalement, commencera alors l’ère des référendums, constitutionnel d’abord, puis si le premier est positif, l’Europe viendra. Cette frénésie de vote permettra de canaliser les colères et s’ils tournent en défaveur de la présidente, alors elle partira et nous seront dans un nouveau « round ».

Malheureusement le peuple de France, jadis l’un des plus puissants du monde, est pour une bonne part, réduit à un vulgaire troupeau d’ovins suivant au son des médias dominant, le berger les menant à l’abattoir. (1)  Ne votez jamais contre, votez pour. Si pour voter contre MLP, vous mettez un bulletin EM en vous pinçant le nez vous êtes un membre du troupeau des « forcément cocus » (tout aussi vrai pour l’inverse), l’abstention devrait être votre vote pour montrer que vous ne voulez ni de l’un ni de l’autre. Votre opinion sera comptabilisée et si elle est majoritaire, elle permettra de délégitimer le nouveau président. Que vaudra la parole de celui ou celle qui sera élu avec 50,1% de 30% des électeurs ?




Adhésion

Participez à l'aventure en adhérant à l'association pour 5€/mois et bénéficiez d'avantages exclusifs !
En savoir plus…

Vous pouvez également

créer un compte gratuit

Membres

Total : 1875